LE BOUDDHA DE LA MÉDECINE
« ORGYEN MENLHA »

La pratique de Orgyen Menlha a lieu tous les mois, le 15ième jour du mois lunaire tibétain qui correspond à la pleine lune, (voir calendrier)

Le texte de pratique est un « terma » révélé par Mingyour Dorjé, (voir terma)

Orgyen Menlha, le Bouddha de la Médecine, est une manifestation du Bouddha Sakyamuni  qui par compassion émit le souhait de se manifester sous une forme d’énergie de guérison pour sauver et protéger les êtres.

Voici l’un des douze vœux (le septième) du Bouddha de la Médecine, formulés lorsqu’il commençait à pratiquer la voie vers l’éveil :

«Je formule le vœu que, lorsque j’atteindrai l’éveil, tous les êtres sensibles tourmentés par les maladies, sans soins ni refuge, sans médecin ni médicament, sans proches ni famille, pauvres et misérables, dès que mon nom atteindra leurs oreilles, seront complètement libérés des maladies.

Paisibles et joyeux du corps et de l’esprit ils seront entourés de leurs proches et de biens à profusion, et atteindront le suprême Éveil du Bouddha.»

Bienfaits :

Cette pratique, accomplie avec sincérité, apporte des bienfaits infinis :

Elle empêche le mûrissement des conséquences des actes négatifs et elle purifie le karma négatif accumulé par les endommagements à la conduite éthique.

Tous nos besoins seront pourvus et l’on sera protégé des maladies physiques et mentales.

Pour le cas où l’on renaîtrait dans un des royaumes inférieurs, cette existence serait très courte et l’on reviendrait rapidement dans l’un des royaumes supérieurs où, rencontrant l’enseignement du Bouddha, on se développera progressivement jusqu’à atteindre l’état de Bouddha.

Son mantra, possède la force de pacifier les maladies physiques et mentales et de purifier le karma négatif obtenu au travers d’actions non vertueuses.

Traduction du mantra :

Puissent les innombrables malades, être rapidement libérés de la maladie et puissent toutes les maladies des êtres disparaître à jamais.